Venir sur l’île aux oiseaux

L’île aux oiseaux est située sur le domaine public maritime. Son accès est libre. Il se fait aux risques et périls du commandant de bord.

La règlementation relative à la navigation sur le bassin d’Arcachon est regroupée dans le guide de la plaisance et des loisirs nautiques, que l’on peut trouver dans les capitaineries, au siège des affaires maritimes à Arcachon, ou en suivant ce lien).

Il est déconseillé de s’approcher en bateau de l’île aux oiseaux à marée haute. En effet, l’eau recouvre certains franchissements réalisés dans les esteys, elle masque les lacs de tonne etc. Les plaisanciers qui ne connaissent pas les abords de l’île peuvent alors endommager les constructions réalisées sur place et entretenues par les occupants du site.

Il est recommandé d’aborder à marée descendante le matin afin d’échouer le bateau et de pouvoir ensuite se déplacer à pied sur le site, avant de repartir dans l’après midi.

Lors de l’échouage, il est préférable d’ancrer dans les zones qui ne sont pas colonisées par la zostère naine. Ces zones sont fragiles et par ailleurs le dépôt de sédiments légers rend la marche difficile (on s’enfonce dans la vase). On préfèrera ancrer dans les zones sableuses facilement identifiables depuis le bord, puisque ce sont les zones où l’eau est claire.


Afficher Ile aux oiseaux sur une carte plus grande

Les promenades

Pour vous promener sur l’île aux oiseaux, il est recommandé de se protéger du soleil. Lunettes. Chapeau. Manches longues. Il faut prévoir environ un litre d’eau par adulte pour une promenade de deux heures en été. Afin de ne pas se blesser, pantalon et chaussures sont de rigueur (présence de verre cassé, de coquilles d’huîtres, beaucoup de rats sur l’île aux oiseaux, risque de transmission de la leptospirose notamment). Lotion anti-moustique impérative à partir du printemps pour éviter les mauvaises surprises.

N’oubliez pas votre appareil photo et une paire de jumelles pour profiter pleinement des instants uniques de communion avec la nature que vous offrira votre promenade.

Vous prendrez garde à utiliser les chemins déjà tracés sur le site pour éviter de piétiner la flore. Éviter de déranger les oiseaux, en particulier en période de nidification.

Promeneurs, empruntez les sentiers tracés

Nous rappelons à toutes fins utiles que les campements, feux sauvages, bivouacs etc. sont interdits sur l’île aux oiseaux. Les moyens de lutte contre l’incendie sont extrêmement rudimentaires sur place. Nous vous recommandons donc d’adopter une attitude respectueuse et d’obtempérer aux occupants si l’on vous déconseille une action.

Contrairement au banc d’Arguin, les chiens sont autorisés sur l’île aux oiseaux. Il est toutefois prudent de les tenir en laisse lorsque vous vous approchez des quartiers où peuvent jouer des enfants.

Les occupants de l’île ne sont pas des sauvages. Soyez courtois et évitez le comportement du touriste émerveillé du genre « Ah, vous avez de quoi faire la cuisine... » ou encore « Comment faites-vous sans télévision ? ».

N’hésitez pas à nous demander des conseils plus précis en nous laissant un message, ou sur place en vous informant auprès des autochtones que vous croiserez.

> Voir aussi : Le tourisme sur l’île

Bonne balade !

Infos utiles

> Régression des herbiers de zostères dans le Bassin d’Arcachon : état des lieux et recherche des causes

> Météo et marée

Association des concessionnaires, locataires, occupants et usagers de l’Île aux oiseaux pour la défense du paysage naturel et bâti

© ACLOU /  À propos de ce site - Contact - Plan du site